Camille COMTE coache le public #9 – 22/02/2018

Céder au chant des sirènes : se laisser tenter par un discours trompeur voir dangereux.

Le petit poucet a bien grandi. Nous sommes devenus des grands poucets. Notre stratégie de saison fonctionne, nous ne sommes plus très loin de réaliser nos objectifs, mais pour l’instant ce n’est pas fait et c’est cela qu’il faut retenir. Alors gardons cette identité et cette cohérence qui nous caractérise. Depuis le début nous disons que nous souhaitons « partir en playdown avec des points ». Je pensais que la bataille se situerait avec Dijon et Le Havre, faisons un point entre 2 rounds.

Aujourd’hui Dijon, qui a perdu 5 points pour raison administrative, se retrouve à 7 points de nous. Ils ont fait appel devant le CNOSF et espèrent récupérer leurs points. Nous ne pouvons présager de la décision, disons qu’ils sont au minimum à 2 points de nous, une victoire d’écart et nous n’avons pas le goal average particulier en notre faveur. Le calendrier parait légèrement plus compliqué pour les Bourguignonnes que pour nous. Concluons qu’il semble peu probable qu’elles nous rattrapent, mais pour l’instant ce n’est pas fait.

Le Havre est à égalité de point avec nous, avec un match en plus. Le weekend prochain, elles ne joueront pas quand nous recevrons Fleury. Ainsi, une défaite remportant un point, nous serons au minimum un point devant Le Havre. Puis elles joueront 3 matchs face à Brest, Nantes et Nice avant de terminer chez nous. Dans l’idéal j’aimerai qu’il y ait plus d’une victoire d’écart quand nous les recevrons. C’est-à-dire réussir à gagner une fois de plus qu’elles sur les prochaines journées. Bon l’idéal n’est pas toujours la réalité. Donc continuons à bien préparer cette fin de saison et s’il faut gagner Le Havre pour être 10ème soyons prêt à le faire. 10ème place qui signifierait partir en playdown avec 3 points (sur 4 possible), cela viendrait acter une saison très réussie.

D’ici là nous allons jouer les 5 équipes qui nous précèdent. Et presque selon l’ordre décroissant de leur classement, nous allons jouer les actuels 6ème, puis 7ème, 9ème, 8ème et 10ème. Mais je ne suis pas sûr que les matchs soient de plus en plus faciles. Nous avons pu le constater à Dijon, jouer les « petits » en fin de saison n’est pas simple. C’est notre sprint final avant les playdown, restons vigilant, comme Martin Fourcade lors de la Mass Start de dimanche dernier, pour conclure en beauté cette bataille serrée.

Certains rossignols trouveront des circonstances pour faire entendre leur chant, certainement en regardant plus haut. Chant que je considère comme ceux des sirènes. Chants irrésistibles mais dont il vaut mieux ne pas céder. L’argumentation consiste à dire que, plus haut dans le classement, Chambray et Toulon ont des calendriers difficiles car ils affrontent une partie des « gros ». Ok. Les gros, ceux contre lesquels nous avons réussi à faire une victoire et un nul ? Alors pourquoi des équipes mieux classées que nous n’y arriveraient pas aussi ? Restons humble, jusqu’ici nous avons fait ce que nous avions dit, mais il reste à faire. Ce n’est pas le moment de perdre le cap.

Les chants que l’on a besoin d’entendre sont ceux des supporters du Vercors. Nous allons jouer 3 de nos 5 prochains matchs à domicile. Profitons ensemble de ce beau moment de la saison qui nous attend. Notre équipe est en pleine confiance et conscience, nos tribunes débordent. Entretenons cet enthousiasme, que chaque match soit une grande fête, un bel événement.

CLASSEMENT LFH 2018-2019
1METZ30 pts
2BREST BRETAGNE29 pts
3ES BESANÇON FEMININ25 pts
4OGC NICE CÔTE D'AZUR23 pts
5PARIS 9220 pts
6NANTES ATLANTIQUE20 pts
7CHAMBRAY TOURAINE18 pts
8TOULON ST CYR16 pts
9FLEURY LOIRET16 pts
10JDA DIJON HAND15 pts
11BOURG DE PEAGE DROME HANDBALL14 pts
12ST AMAND12 pts
Premiers Partenaires
Newsletter