Interview de Geoffrey TERVER, coach de l’équipe réserve (N1)

1) L’équipe réserve a accédé en N1 cette saison, et se trouve à la 3ème place de sa poule à ce jour. C’est un beau parcours pour cette équipe qui a failli rester en N2 et ne pas monter en N1, comment expliquer ces bons résultats ?

La précocité et la régularité de nos bons résultats constituent une belle surprise que je n’avais pas forcément imaginé malgré ma confiance envers ce groupe et sa capacité à se maintenir en N1. Au delà de la refonte des championnats féminins et d’une nécessaire période d’ajustement en terme de niveau de jeu, de multiples facteurs peuvent expliquer ces performances. Le premier qui me vient à l’esprit est la progression des joueuses depuis plusieurs mois (car ce début de saison n’est que la continuité du travail engagé la saison passée). Que ce soit les joueuses du centre de formation, qui s’entraînent quotidiennement avec la LFH, ou celles qui jouent constamment en réserve, toutes ont connu une progression à la hauteur de leur investissement. La qualité de la vie du groupe est également une composante importante. Le fonctionnement spécifique d’une équipe réserve fait que certaines joueuses ne côtoient le groupe que le weekend (ou maximum sur une séance par semaine). Les affinités qu’elles ont créé plus tôt dans leur parcours (la saison passée ou lors de la préparation estivale) sont déterminantes. Les filles prennent plaisir à se retrouver, à jouer ensemble, ce qui favorise la cohésion du groupe et leur permet de rester solidaires même dans les moments difficiles. Cela m’amène à évoquer le dernier élément qui en fait est le point de départ du parcours de cette équipe et de mon identité d’entraineur : l’épanouissement des joueuses et leur bien-être au sein du groupe. Je pense qu’une joueuse qui progresse et qui performe est une personne libérée qui se sent bien physiquement et psychologiquement au sein de son environnement (le groupe, le club, …). De ce point de vue là, il y a de belles réussites mais tout n’est pas parfait et nous pouvons encore progresser.

.

2) L’équipe est composée de joueuses qui en sont à des stades différents de leur vie de joueuses : certaines ont leurs meilleures années derrière elles, ou les vivent maintenant, tandis que d’autres ont le meilleur qui est à venir (joueuses des Pôles de formation ou du Centre de Formation notamment). Comment gère-t-on ces différences ?

Elles ont toutes une place dans ce groupe et des responsabilités à tenir. Toutes des choses à donner et à recevoir. L’important est que chacune comprenne et accepte son rôle, ainsi que les motivations et projets de ses coéquipières. Je m’organise pour proposer une place adaptée à chacune et leur présenter ouvertement les choses avant la saison. Ces franches discussions sont fondamentales dans l’équilibre de vie des joueuses et du groupe. Je les ai eu avec les 15 joueuses qui composent ce groupe et tout se passe bien. Mais il est déjà arrivé que le projet colle moins aux motivations et attentes de la joueuse. Dans ce cas il vaut mieux éviter de collaborer et tenter de trouver une autre solution, toujours dans le respect des personnes bien entendu.

3) Quelle est la différence entre une équipe N1 qui est l’équipe phare de son club, et l’équipe N1 qui est l’équipe réserve d’une équipe LFH ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

La principale différence est qu’une équipe réserve se centre quasi exclusivement sur des objectifs de formation et a donc une visée à moyen/long terme, contrairement aux équipes fanions généralement animées par des objectifs de résultats à court terme. Cette caractéristique amène à travailler avec une majorité de jeunes joueuses ayant la plus grande marge de progression possible. La présence de joueuses expérimentées est également selon moi un facteur très important dans la vie de ces équipes et l’accompagnement des plus jeunes joueuses. Cette spécificité représente pour moi le plus grand avantage d’une équipe réserve car elle permet un réel accompagnement dans l’évolution des joueuses (quel que soit leur âge) et présente une diversité de parcours et de tempéraments qui apporte une grande richesse sur le plan humain. Les principaux inconvénients d’une équipe réserve résident dans les moyens mis à disposition pour fonctionner (composition du staff, conditions de déplacements) ainsi que dans ses conditions d’entrainements (3 sous-groupes qui ne se retrouvent que le vendredi soir). Tout en restant à notre place, je pense que des axes de progression existent pour la saison prochaine.

.

4) L’objectif de début de saison était le maintien, est-il déjà validé ? Comme il n’est pas possible de monter de niveau, quel sera l’objectif sur la suite de la saison ? 

Initialement, je pensais que nous aurions besoin de 8 victoires pour obtenir notre maintien. Cette poule étant très particulière (nous observons des résultats inattendus chaque semaine avec des « mal classés » qui battent des équipes de haut de tableau), il m’a finalement semblé qu’une neuvième victoire pourrait être nécessaire. Nous l’avons obtenu lors de notre dernière rencontre face à Pays d’Aix, j’estime donc que nous sommes maintenus. Atteindre cet objectif sportif en février est une très belle performance. Nous allons désormais pouvoir nous concentrer pleinement sur l’objectif prioritaire de cette équipe : la progression des joueuses et leur capacité à valider leurs progrès en compétition. Ma volonté est que nos résultats illustrent notre progression. Si tel est le cas, nous pourrons espérer conserver le brillant classement actuel. C’est peut-être un objectif que nous pourrons nous fixer avec le groupe lors d’une prochaine discussion, mais vous l’aurez compris, cela doit rester la conséquence de la qualité de notre travail.

.

5) Samedi 2 mars, vous recevez Frontignan à 18h au complexe Vercors. Que faut-il attendre de ce match ?

Comme pour la plupart des rencontres de cette poule, il faut s’attendre à un match engagé et accroché. Frontignan est une équipe extrêmement combative avec un sept majeur talentueux et un entraineur expérimenté. Nous avions remporté le match aller au prix de nombreux efforts et d’une grande force mentale. J’avais beaucoup aimé ce match où l’équipe avait su faire preuve de solidarité et d’expérience pour venir à bout de cet adversaire très coriace. J’ai confiance en ce groupe pour retrouver les mêmes ingrédients et vous montrer ce beau visage. Venez donc partager un bon moment avec nous !

CLASSEMENT LFH 2018-2019
1METZ60 pts
2BREST BRETAGNE55 pts
3OGC NICE CÔTE D'AZUR49 pts
4ES BESANÇON FEMININ45 pts
5NANTES ATLANTIQUE44 pts
6FLEURY LOIRET39 pts
7CHAMBRAY TOURAINE36 pts
8PARIS 9235 pts
9TOULON ST CYR33 pts
10JDA DIJON HAND31 pts
11BOURG DE PÉAGE DRÔME HANDBALL29 pts
12ST AMAND24 pts
Premiers Partenaires
Newsletter
CAPTCHA
S'il vous plaît patienter ...