Communiqué / Nouvelle recrue au centre de formation : Camille PLANTE

Le Bourg de Péage Drôme Handball est heureux d’annoncer l’arrivée la saison prochaine de la jeune joueuse Camille PLANTE, qui rejoindra le Centre de Formation.

Camille est née le 18 septembre 2002
à Sainte Clotilde, à La Réunion (974).

 

Elle joue au poste de Gardienne.

 

Ses précédents clubs
→ 2017-2019 : Case Cressonnière
→ 2008-2017 : AS Château Morange

Ses sélections
● Équipe de France U16
● Équipe de France U18

Et vous avez pu l’apercevoir lors des Interpoles Féminins qui se sont déroulés au complexe Vercors de Bourg de Péage du 1 au 5 février 2019.

Camille PLANTE

Nous avons posé quelques questions à Geoffrey TERVER, responsable du Centre de Formation du club, pour en savoir plus sur cette nouvelle arrivée…

1) En quoi le profil de Camille PLANTE est intéressant ? Quelles sont ses qualités ? Elle était présente aux Interpoles Féminins qui se sont déroulés en février au complexe Vercors, est-ce que c’est là qu’elle s’est faite remarquer ? 
Nos motivations à intégrer Camille au centre de formation étaient multiples. En premier lieu, Camille est une jeune fille avec une personnalité très positive, qui correspond totalement à nos attentes. Une fois qu’elle a fait connaissance avec ses partenaires, elle véhicule beaucoup de bonne humeur dans un groupe et a toujours le sourire. Elle est également très travailleuse, qualité qui illustre sa volonté de progresser.
Ses qualités sportives sont également entrées en ligne de compte bien évidemment. Camille a des qualités techniques, physiques, mentales et morphologiques qui nous laissent pensé qu’elle aura la capacité de s’exprimer durablement dans le monde professionnel au cours de sa carrière. La marge de progression dans l’ensemble des domaines est bien évidemment importante pour une si jeune joueuse (elle fêtera ses 17 ans en septembre prochain). Parmi nous, elle aura le temps et les moyens de se construire sur tous les aspects, ce qui justifie sa confiance au moment de s’engager à Bourg de Péage.
Concernant les interpoles, Camille était effectivement présente sous le maillot de la Réunion en février dernier. Je ne l’ai pas découverte à ce moment là puisque je la suivais déjà lors de la précédente édition. Dans les démarches de détection, il est important de se laisser le temps de voir les joueuses à plusieurs reprises et de discuter avec les personnes qui la côtoie régulièrement. Cela permet d’apprendre à bien connaitre la personne mais aussi de la voir progresser au fil du temps. C’est ce que j’ai fait pour Camille, avec notamment plusieurs discussions très enrichissantes et constructives avec ses entraîneurs Réunionnais et les membres de la DTN.
2) Il paraît qu’elle était convoitée par plusieurs centres de formation de clubs LFH, c’est vrai ? Pourquoi ?
Camille était effectivement suivi par de nombreux centres de formation et a reçu plusieurs propositions. Cela s’explique par le fait qu’elle est une des grandes espoirs françaises au poste de gardienne de but (elle est d’ailleurs régulièrement sélectionnée en équipe de France, U16 dans un premier temps et dorénavant en U18). Elle a donc été très accompagnée tout au long de sa réflexion, par ses entraîneurs à la Réunion bien évidemment, mais aussi par les membres de la DTN avec qui nous aurons le plaisir de collaborer pour la suite de son parcours.
3) Comment va se passer son accueil à Bourg de Péage, alors qu’elle vient de La Réunion et qu’elle n’est pas majeure… qu’est-ce que le club de Bourg de Péage met en place pour elle ?
La qualité de son organisation de vie est un enjeu majeur pour son épanouissement et sa réussite. Même si Camille a mûrement réfléchi son projet et s’est préparé à rejoindre la métropole depuis plusieurs mois, partir loin de ses proches est toujours une étape qui nécessite patience et accompagnement. Afin de faciliter son intégration et de favoriser son bien être nous avons fait le choix de l’héberger en famille d’accueil. Elle y vivra lors des vacances scolaires et les week-ends. Je suis d’ailleurs très heureux d’avoir trouvé une famille d’accueil qui lui apportera confort et chaleur humaine, et qui l’accompagnera dans une philosophie de vie à coup sûr très enrichissante pour elle. Pour les semaines en période scolaire, elle sera à l’internat du lycée Algoud Laffemas de Valence où elle poursuivra sa scolarité.
Le lien avec sa famille va également être très important. Comme elle n’aura que peu d’occasion de retourner passer du temps à la Réunion (entre ses échéances scolaires, le calendrier sportif du club et la sélection nationale), nous nous sommes laissé la possibilité d’accueillir ses parents durant la saison sportive lorsque ces derniers pourront venir. Nous serons bien sûr très vigilants à la préservation de cet équilibre familial via la possibilité de présence de ses parents et les liens qu’elle va tisser avec sa famille d’accueil.
D’autre part, Camille bénéficiera de la présence d’une marraine grâce à l’engagement de l’association Héra, toujours aussi précieux dans l’accompagnement de nos joueuses en formation. Cette personne pourra lui apporter un soutien supplémentaire pour répondre à des besoins que nous aurons identifié ensemble d’ici le début de saison prochaine.
Enfin, comme pour toutes joueuses de centre de formation, le club est également responsable d’organiser sa scolarité, la restauration ainsi que les transports entre son lycée et Bourg de Péage.
4) À quoi va ressembler son emploi du temps ? Quelles études elle va faire, combien d’entraînements par semaine ?
Camille sera en terminale S la saison prochaine. Sa réussite au BAC est notre priorité commune, nous sommes donc déjà entrain de construire les dispositifs d’accompagnement qui lui permettront de suivre sa scolarité dans de bonnes conditions malgré un programme sportif bien évidemment conséquent. Ces dispositifs seront mis en place en collaboration avec le lycée Algoud Laffemas de Valence et la DTN qui l’accompagnait déjà dans ce domaine cette saison.
Son quotidien est donc organisé autour de ses heures de cours et des 7 à 8 séances d’entrainement hebdomadaires auxquelles elle participera. Elle évoluera en N1 la saison prochaine et s’entraînera donc avec cet effectif en fin de semaine après un début de semaine passé avec la LFH. Comme pour toutes joueuses en formation, elle bénéficiera d’un programme de travail physique individualisé ainsi que de séances spécifiques à son poste.

Son année sera également ponctuée de stages et compétitions en sélection nationale. La coordination de ces périodes est bien évidemment importante au niveau sportif mais elle l’est encore plus au niveau scolaire afin que Camille puisse rattraper et travailler les cours qui se seront déroulés en son absence. Notre bonne collaboration avec le lycée et la DTN sera alors d’autant plus précieuse afin que tout soit anticipé et organisé comme il se doit.

Camille fera ses premiers pas en tant que Péageoise cet été, courant août… nous comptons sur vous tous pour lui réserver le meilleur accueil.

CLASSEMENT LFH 2019-2020
1CHAMBRAY TOURAINE
2BREST BRETAGNE
3NANTES ATLANTIQUE
4PARIS 92
5JDA DIJON
6ES BESANÇON FEMININ
7BOURG DE PÉAGE DRÔME HANDBALL
8MÉRIGNAC
9TOULON ST CYR
10FLEURY LOIRET
11OGC NICE CÔTE D'AZUR
12METZ
Premiers Partenaires
Newsletter
CAPTCHA
S'il vous plaît patienter ...