Camille coache le public – 07/02/2019

Pour la 26ème fois, j’écris cette rubrique. 26 moments de lecture, 26 moments de conseils, 26 moments de partage. 26 qui est aussi le numéro de notre département, la Drôme. Notre club s’appelle le Bourg de Péage Drôme Handball. Bourg de Péage notre prénom, le Drôme notre nom de famille. Nous sommes un ensemble, une grande famille. La compétition des Interpôles a regroupé la grande famille du handball féminin français. Le club a une nouvelle fois montré ses valeurs de convivialité, de respect et cet esprit familial qui nous caractérise. Il y a un esprit BDP, notamment au travers de notre formidable équipe de bénévoles.

Cette rubrique est publiée avant chaque match à domicile, depuis maintenant plusieurs saisons. Elle a l’objectif d’amener de la compréhension pour ceux qui s’apprêtent à venir voir le match. Mais aussi de créer du lien entre chaque membre de la famille ; le public, les licenciés, les bénévoles, les partenaires, les salariés, les joueuses. Si chacun comprend l’autre et agit dans l’intérêt général en respectant nos valeurs, nous partagerons encore d’excellents moments et nous serons fiers du chemin que l’on est en train de parcourir ensemble.

Aujourd’hui mon « coup de coaching » auprès du public est celui-là. Je souffle sur les braises de cet esprit BDP, de cet esprit de corps et de bienveillance qui caractérise l’ensemble des personnes présentes dans le complexe du Vercors les soirs de matchs. Nous avons cette culture du partage, les joueuses donnent leur maximum sur le terrain, le public renvoie la balle aux joueuses avec un soutien inconditionnel et indéfectible.  Ces 2 adjectifs signifient, pour le premier, soumis à aucune condition, qui donne son adhésion totale à ; pour le second qui ne cesse de durer, qui ne peut défaillir.

Lors de ma précédente rubrique, avant le match face à Toulon, j’avais expliqué que notre public est un vraiment bon public mais qu’il peut devenir un très bon public. Un bon public est celui qui pousse son équipe quand elle démarre un bon moment du match, les joueuses sont dans une période d’expression positive élevée, le public suit et décuple les émotions, prolongent ce moment. Le très bon public est celui qui est capable de sentir que son équipe à un petit coup de moins bien, accentue son soutien, permet à l’équipe de redémarrer une bonne phase et la dynamique est créée. Le match face à Toulon a été d’un scénario incroyable, nous n’avons pas dominé la rencontre de bout en bout, et ce n’est d’ailleurs presque jamais le cas dans un match de handball. Les rebondissements et renversements ont eu lieu grâce à plusieurs paramètres qui sont propres à l’équipe (tactique, mental, physique, etc..) mais aussi grâce à un très bon public. Merci et bravo. Vous avez largement contribué à la victoire. On en redemande.

Pour que cette culture d’un très bon public s’installe définitivement, je vous redonne quelques conseils, quelques clés que vous avez déjà utilisées. Face à Dijon, un de nos concurrents direct, je souffle aujourd’hui sur les braises pour que le Vercors prenne feu. Ci-dessous vous retrouverez certains conseils :

  • Il y a des minorités qui sont constitutives de notre grande famille et qui sont des déclencheurs. Si un public est capable de les entendre et de percevoir que l’équipe est dans un moment où elle a besoin d’un soutien qui se réhausse, alors le public peut devenir un très bon public. Nos 3 déclencheurs sont le Kop Vertaco, le speakeur et la musique (Rubrique n°25)
  • Des éléments de terrain montrent que l’équipe est en train de démarrer une dynamique positive. Une très bonne défense, un arrêt de gardien, un but sur une montée de balle rapide. C’est le moment de laisser exalter sa joie, de laisser s’exprimer l’intensité de nos émotions et de notre partage (Rubrique n°23)
  •  Rendre plus difficile l’expression de l’adversaire. Déceler leurs émotions au travers de comportements comme les têtes baissées et les épaules en avant après un échec, s’essuyer les mains sur le short ou le maillot, celles qui s’énervent et perdent leurs moyens (Rubrique n°19)
  • Montrer sa présence lors de 2 moments ciblés. Lors de la présentation, quand la salle est dans le noir, avec chaque personne dans le public qui allume la lampe torche de son téléphone et l’agite vers le terrain. Lors d’une défense dans les 5 dernières minutes, tout le public se lève et applaudit avec énergie et conviction (Rubrique n°18)
  • Encourager une joueuse qui a réussi une belle action c’est bien, c’est commun, mais scander son prénom quand elle rate un tir ou une passe serait exceptionnel. Que le public aide une joueuse qui a géré et dépassé son échec c’est du jamais vu (Rubrique n°17)

Camille Comte

CLASSEMENT LFH 2018-2019
1METZ62 pts
2BREST BRETAGNE56 pts
3OGC NICE CÔTE D'AZUR52 pts
4ES BESANÇON FEMININ47 pts
5NANTES ATLANTIQUE45 pts
6FLEURY LOIRET42 pts
7CHAMBRAY TOURAINE39 pts
8PARIS 9237 pts
9TOULON ST CYR36 pts
10JDA DIJON HAND32 pts
11BOURG DE PÉAGE DRÔME HANDBALL30 pts
12ST AMAND26 pts
Premiers Partenaires
Newsletter
CAPTCHA
S'il vous plaît patienter ...