N1 : après le match à Pays d’Aix (22/09/2018)

Après notre victoire inaugurale face à St Etienne, ce déplacement à Bouc Bel Air s’annonçait pimenté. Notre hôte a en effet la réputation méritée d’être très solide dans son antre et l’a démontré ces deux dernières années en ne s’inclinant qu’une seule fois en 22 matchs. Malgré la symbolique forte que représentait cette rencontre pour une partie de notre effectif (plusieurs joueuses ont porté le maillot rose local et/ou connaissent bien les joueuses adverses), ce match était donc abordé sans pression mais avec une forte envie de jouer à fond notre rôle d’outsider et d’embêter au maximum les favorites du jour.

La tension était palpable chez notre adversaire sur tout l’avant match. Cela s’explique par l’absence sur blessures de deux joueuses clés ajoutées à la méfiance ressentie à l’égard d’un centre de formation de club professionnel. Une chance pour nous de les maintenir dans cet état de stress, à condition de faire un bon début de match. Et c’est ce qu’il se passe : 5-2 à la 7ème minute, notre défense est solide et notre jeu rapide efficace, cela obligera bientôt notre adversaire à poser son premier temps mort.

Nous garderons l’avantage du score tout au long de la rencontre hormis à la 23ème où les Aixoises reviendront à égalité (9-9). La bonne réaction de nos joueuses après le temps mort nous permettra de reprendre l’avantage et de retrouver les vestiaires avec 1 but d’avance. La seconde période suivra le même scénario : nous dominons les débats et creusons même un écart qui atteindra jusqu’à 5 buts (22-17 à la 49ème).

Globalement nous avons alterné entre deux dynamiques : l’une où notre domination était importante en particulier lorsque nous jouions les coups à fond sur jeu rapide. Dans ce domaine les filles ont à nouveau su se montrer efficaces (le score sur grand espace en est l’illustration : 13-4 en notre faveur). Les autres périodes voyaient les débats s’équilibrer. Cela correspond à des moments du match où l’adversaire se rebellait (chose prévisible au regard de leurs habitudes à domicile) et/ou à des moments où mes choix de rotations pouvaient déséquilibrer notre jeu offensif. Cela peut arriver lorsque l’effectif est un peu moins équilibré comme c’était le cas samedi où nous avons par exemple joué avec seulement 3 arrières.

Ce déséquilibre des postes s’observe régulièrement sur une équipe réserve et je suis satisfait de voir les joueuses capables de s’adapter dans ces moments. L’ensemble de l’effectif présent a parfaitement répondu à ce niveau samedi, cette expérience doit nous servir pour la suite, à la fois dans notre capacité à déstabiliser un adversaire théoriquement en position plus favorable (c’était le cas avec Aix dans son antre), mais aussi dans notre capacité à nous adapter au contexte qui nous est proposé.

Nous sommes sur la bonne voie mais ce bon début de championnat ne change pas nos objectifs ni la manière dont nous cherchons à les atteindre. Je pensais que le match face à St Etienne était le plus abordable des 4 du début de saison. Nous l’avons remporté. La victoire de samedi est un joker que nous avons su nous offrir dans notre quête du maintien. La satisfaction ressentie doit nous permettre d’aborder les prochaines étapes avec confiance et encore de la vigilance car nous savons qu’un déplacement à Frontignan est tout aussi inconfortable (voir plus avec leur public très présent) que celui vécu samedi passé.

Geoffrey TERVER

CLASSEMENT LFH 2018-2019
1METZ24 pts
2BREST BRETAGNE23 pts
3PARIS 9220 pts
4ES BESANÇON FEMININ19 pts
5OGC NICE CÔTE D'AZUR17 pts
6CHAMBRAY TOURAINE16 pts
7NANTES ATLANTIQUE16 pts
8TOULON ST CYR14 pts
9JDA DIJON HAND13 pts
10FLEURY LOIRET12 pts
11BOURG DE PEAGE DROME HANDBALL10 pts
12ST AMAND8 pts
Premiers Partenaires
Newsletter