LFH – Après le match à Besançon

Les résultats de Besançon sont en dents de scie cette saison. Capable de gagner Nice, Issy, faire nul contre Brest et perdre 2 fois seulement d’un but contre Metz, mais aussi de faire match nul contre Dijon, perdre au Havre et chez nous. Perdre aussi contre Fleury à domicile et 2 fois assez largement contre Nantes. Bref il était difficile de savoir quel serait le visage des Bisontines samedi dernier.

Pour notre part, on a maintenant suffisamment de recul pour connaître nos chances, savoir ce que l’on peut faire dans ce championnat. Outre les incontestables progrès dans la qualité de notre jeu, l’évolution de ce que j’ai déjà appelé ici notre état de confiance et de conscience, est l’une des satisfactions de la saison. Comme le disait le site de la LFH il y a quelques jours, nous faisons preuve d’une « étonnante maturité ».

Un motif de satisfaction supplémentaire pour les joueuses et le staff car, qu’une équipe promue soit qualifiée de mature est quelque chose d’exceptionnel. Sauf si nous avions changé la face de l’équipe a l’intersaison avec 3-4 joueuses de grande expérience, mais ce n’est pas le cas, nous avons fait grandir un groupe.

Ce constat de contextes étant fait, avant le match nous savions que, si Besançon dans son parcours de montagnes russes faisait une prestation d’un bas niveau pour elle, notre équipe de coup pourrait peut-être en faire encore un. En embuscade, avec des atouts de trouble-fête dans nos formes de jeu de mieux en mieux maîtrisées, un coup de mou, un jour sans, des absences chez l’adversaire et nous sommes toujours prêt à renverser la logique.

La première période, sur le plan de l’évolution du score est à peu près comme on peut l’espérer quand on veut faire un coup. Serrée dans sa première partie, Besançon décroche ensuite un peu au score, mais à 2-3 buts derrière nous limitions les envolées possibles Bisontines. On restait prêt à bondir sur la moindre occasion. Sur le plan du jeu, déjà cette 1ère période nous laissait paraître que les locales n’était pas dans un jour sans. Leur défense bien en place, leurs gardiennes en chauffe et leurs contre-attaques rapides donnaient le ton d’une équipe qui serait difficile à manœuvrer.

En seconde période la porte ne s’ouvra pas plus et même moins. Pour avoir vu la quasi-totalité de leur match, ce jour-là les Bisontines ne nous ont laissé que l’os à ronger. Même si on sentait qu’elles n’étaient pas dans un match qui fait suite à un enchaînement de bonnes prestations, Besançon est meilleure que nous sur le papier et ce soir-là l’a été aussi sur le terrain. Il n’y a rien à contester, la logique fut respectée, cette fois l’exploit n’était pas possible.

Prenons un peu de recul sur le classement et la fin de saison. Nous jouions pour partir avec des points en playdown, à la base finir 11ème aurait permis d’être satisfait. Mais notre progrès et nos bons résultats nous ont autorisé à rehausser le cap, avec la 10ème place comme ajustement de notre objectif. Et là, à 3 journées de la fin de la phase régulière on se retrouve 10ème, à 1 point du 9ème Chambray, que nous recevons au Vercors à la prochaine journée (le 17 mars à 20h30). De quoi nous donner des idées… Et pour clôturer cette phase, 2 journées plus tard, nous recevons Le Havre qui est 11ème à 2 points de nous. Nous sommes tous très motivés par ce programme alléchant, montrez-le par votre présence sur ces prochains rendez-vous.

Camille COMTE

Résultat : Besançon 31-23 Bourg de Péage
Voir le classement LFH

LFH 2017-2018 PLAYDOWN
1TOULON ST CYR16 pts
2BOURG DE PEAGE DROME HANDBALL15 pts
3CERCLE DIJON BOURGOGNE14 pts
4LE HAVRE12 pts
Premiers Partenaires
Newsletter