LFH – Après le match contre Chambray

Voilà peut-être le match le plus intéressant de la saison pour l’instant. Pour l’entraineur que je suis, il remplit beaucoup de cases qui chacune représente un axe de développement que nous travaillons au quotidien. La fameuse phrase, le travail paie toujours est plus que jamais adéquat. Du point de vue du résultat et du classement, évidemment c’est une bonne opération, mais vous le savez je ne suis pas fixé sur notre position après chaque journée. Comme j’aime à le répéter souvent il n’y a qu’un classement qui compte le dernier. Tous les autres n’ont pas beaucoup de sens à mes yeux, en tout cas moins que ce que l’on produit sur le terrain. Tu peux être 4ème d’un classement et être dans une période avec des difficultés de collectif, un jeu qui coince et une confiance à la baisse, et quelques journées plus tard tu es 6ème. Inversement pour un 12ème qui serait en pleine progression, qui aurait des retours de blessures, et qui produit un jeu optimisé selon ses moyens, il est dangereux et peut remonter au classement.

Oui on peut être très fier du classement que l’on a aujourd’hui. Mais pour moi les motifs de satisfaction sont tout autres. C’est le match où l’on a encaissé le moins de buts. C’est le 1er match où nos adversaires n’ont jamais été devant au score. C’est un match où l’on avait un plan de jeu très affiné et les joueuses l’ont bien respecté. Beaucoup de maîtrise, de stabilité, un match très solide.

C’est un match un peu comme celui à Dijon. Contre un concurrent direct, où nous avions aussi perdu à l’aller, un match relativement serré en 1ère période, puis en seconde mi-temps on remet le bleu de chauffe, et dans le dernier quart d’heure nous creusons un écart qui ne laissera plus la possibilité à nos adversaires de gagner la rencontre. Chambray m’a semblé même moralement plus atteint que les bourguignonnes, peut être l’effet Vercors, ou notre jeu qui est encore plus stable qu’il y a un mois.

A 2 journées de la fin de la phase régulière, les places de 7 à 11 ne sont pas encore attribuées. Certes le 7ème ne peut plus devenir 11ème (et inversement) mais chacun à encore quelque chose à jouer, au minimum 1 place à gagner, ou à perdre. Notre prochain adversaire, Toulon, joue les 2 équipes autour de lui (nous puis Fleury). Les Varoises ont leur avenir entre leurs mains, qui pourraient devenir humides si elles se disent « si on se rate on sera en playdown ». C’est qui est vrai et absolument contraire à leur objectif et aux attentes du club. De notre côté comme toujours on ne s’emballe pas. Souvenons-nous que l’objectif c’est de partir en playdown avec des points. Que finir 9ème nous permettrait de partir avec 4 points pour la dernière phase, c’est-à-dire le maximum, ce serait une immense satisfaction. Pour cela une victoire au Vercors contre le Havre pourrait suffire, si Chambray n’arrive pas à gagner ces 2 derniers matchs. Gagner contre les normandes ne sera pas simple, il nous faudra un Vercors en feu. Prenons rendez-vous. Le reste c’est du bonus.

Camille COMTE

> Score final : BDP 28-24 Chambray
> Classement LFH

LFH 2017-2018 PLAYDOWN
1TOULON ST CYR7 pts
2BOURG DE PEAGE DROME HANDBALL4 pts
3CERCLE DIJON BOURGOGNE3 pts
4LE HAVRE3 pts
Premiers Partenaires
Newsletter